Le Phare amont

De style néo labourdin, il fût rehausser en 1936 par l'architecte André Pavlovski.

Il fonctionne avec le feu situé à Saint jean de Luz.

Le puits des Récollets

Offert par le Cardinal Mazarin lors du mariage de Louis XIV et de l'Infante d'Espagne, le puit-citerne se situe au milieu du cloître.

La vieille fontaine

Construite en 1676, elle a la forme d'un petit obélisque et porte les armes de la ville de Ciboure. Elle a été offerte à la commune par Monsieur Robert Morel-Francoz.

Maison "Estebania" ou maison Ravel

De style hollandais, elle fut construite par un armateur cibourien, Esteban d’Etcheto. Le Cardinal Mazarin y séjourna lors du mariage de Louis XIV e de l'infante Marie-Thérèse.
Maurice Ravel y vit le jour le 7 mars 1875.

La mairie "Ditcho Baita"

Construite en 1720, elle possède : une cour intérieure pavé, ou trône le buste de Maurice Ravel. Un escalier en bois sculpté et des balcons extérieurs ornés de balustrades en fer forgé.

Le fort de Socoa

C’est une énorme tour circulaire édifiée sous Louis XIV. La digue de protection et la route reliant le fort à la terre, furent réalisées sous l’impulsion de Vauban.
Accès piétonnier du 15 juin au 30 août.

2000 ans d'Histoire en Béarn et Pays Basque

Association Places Fortes en Pyrénées Occidentales plus d'info cliquez ici

La croix blanche

Elle se trouvait à l’origine dans l’enceinte de l’hôpital sur le chemin de Saint- jacques de Compostelle ; elle est aujourd’hui peinte en blanc d’où son appellation

L'église Saint-Vincent

Elle fut édifiée à partir de 1555 et son originalité réside en son cloché octogonal, unique en Pays Basque. Elle possède une porte réservée aux cagots, personnages habitants plus particulièrement à Ciboure et dénommés « Cascarots »

La tombe de M. Pierre Benoit

Décédé en 1962 à Ciboure, l’académicien est enterré dans le cimetière marin de Socoa.
Sur sa tombe, il fit graver à côté d’un petit réceptacle sculpté dans la pierre tombale : « l’eau de la pluie se rassemble au fond de cette coupe et sert à désaltérer l’oiseau du ciel ».

Le cloître et le couvent des Récollets

Ils furent construits en 1610 sur l’îlot situé au milieu de la Nivelle, dans le but de mettre fin aux querelles avec la cité voisine de Saint-Jean-de-Luz

La tour de Bordagain

Située sur la colline du même nom, elle fut la première chapelle  de la commune ; une tour clocher  lui fut accolée au XVI ème siécle.  A proximité immédiate s’élève l’ancienne tour du télégraphe Chappe.

La villa Art Déco Leihorra

Leihorra s'impose dans le paysage basque dés 1926 et constitue un manifeste de l'Art Déco.

Classée Monument historique, la villa est ouverte lors des visites commentées organisées par l'Office de Tourisme de Ciboure.

Plus d'info cliquer ici